TECHNIQUE
La valeur agréée d’un véhicule
La valeur agréée d’un véhicule :
C’est la valeur déterminée par un expert en automobile, convenue entre l'assureur et le
preneur d'assurance pour le calcul de la prime à verser et l'indemnisation lors de la survenance d'un sinistre.

Nota : cette valeur est déterminée en règle générale pour une période de douze à vingt quatre mois, au-delà de laquelle l’assureur peut appliquer une dépréciation temporelle.

Si votre véhicule était partiellement détruit par accident, incendie ou volé, les frais de remise en état ou l’indemnité allouée suite au vol seront pris en charge par votre société d’assurances dans la limite de sa «valeur agréée».

Les pièces à produire avant ou lors de l’examen de votre véhicule :

La facture d’achat du véhicule si vous la possédez.

Le certificat d’immatriculation, afin que la concordance des numéros de châssis et du type puisse être vérifiée.

Un rapport de contrôle technique récent, ne faisant mention d’aucune contre-visite.

Soit un dossier de restauration ou les factures de frais récents et d’achats de pièces détachées.

Le rapport d’expertise :

Il vous sera communiqué en deux exemplaires, un exemplaire qui sera adressé à votre compagnie d’assurances, et un exemplaire qui vous est destiné.

Le rapport d’expertise d’estimation de valeur produit, décrit les conditions de l’expertise (lieu, date, atelier, ou centre de contrôle, sur pont ou fosse, passage au banc ou non …), les caractéristiques administratives du véhicule, l’année modèle, le millésime, l’authenticité par rapport au certificat d’immatriculation avec la vérification de la concordance du numéro de châssis frappé à froid et de la plaque constructeur.

Ensuite apparaît la description détaillée de l’état général de la voiture (sellerie, carrosserie, peinture, mécanique, accessoires, toute modification apportée par rapport à l’origine lors d’une éventuelle restauration, son historique s’il s’agit d’un véhicule rare ou de course), sont insérés dans le contenu de nombreux clichés permettant de visualiser le véhicule sous tous ses angles.

Enfin le rapport d’expertise s’achève par les conclusions justifiant la valeur établie.